Make your own free website on Tripod.com

DERNIERES NOUVELLES (mise à jour le 3 juillet 2005)


Le nouveau pont mixte tram/piste cyclable RAVeL a été mis en place dans la soirée du 2 juillet.

 

Le nouveau pont est mis en place !

 

2 juillet: Toujours grâce aux subsides FEDER accordés en avril 2001 et à la réalisation du Centre de Découverte en 2002-4, l’ASVi a pu négocier la construction d’un nouveau pont mixte tram/piste cyclable RAVeL avec le MET (Ministère de l’Equipement et des Transports), la SRWT, la SNCB, les communes concernées. L’ASVi participe à concurrence de 100.000 Euros dans ce projet unique, qui allie organismes publics et notre asbl. Le nouveau pont sera l’amorce d’un nouveau chemin RAVeL qui reliera Lobbes, Thuin et Chimay, le long de l’ancienne ligne SNCB 109.
Préparation de la grue à 10h04,  10h10  et  10h17.

Mise en place du pont à 21h51,  21h56,  22h02 (avec le passage du dernier train)  et  22h42.

Le nouveau pont est en cours d'assemblage !

12 juin : Journée spéciale anciens tracteurs.   La motrice standard 10308 et la remorque 2026 au départ.   La batteuse, le hache paille, le moulin.   En action ( ! 7 MB) 

 

La construction du pont se poursuit.  (idem)

 

28 mai: La poutre maîtresse du nouveau pont mixte tram et Ravel a été assemblée. Photo 2   3   4  et 5.

L'ancien pont vicinal est démonté !

19 mars : L’ancien pont vicinal sur la Sambre a été démonté durant la nuit. L’ancien pont.   Préparation de la plate-forme de levage.   Une énorme grue a été montée sur place (1)  (2)  (3)  (4).  Pendant ce temps-là, on travaille à Thuin.  Le levage du pont (1)  (2)  (3)  (4).  La maquette du nouveau pont, à placer en mai.   Plan 1.   Plan 2.   Plan 3.

 

12 mars : Arrivée de la motrice 9385 à Thuin (1)   (2).

Le château d'eau de la gare de Vossem est préservé!

13 novembre : Départ de la remorque A.1484 de Thuillies.  Arrivée à Gosselies.  Déchargement.

30 octobre : L’ancienne cuve du château d’eau de la gare SNCV Vossem est préservée. Notre magazine l’Etincelle décrit en détail cette préservation unique dans son genre en Belgique. L’ASVi pourra reconstituer un ensemble complet et dispose en effet d’une grue hydraulique SNCV, des mécanismes de commande, du niveau d’eau, en provenance de Thuillies. Vossem du temps de la vapeur.   Vossem dans les années cinquante.  Le déménagement se prépare.  Découpe des tuyaux.  L'enlèvement.  Photo de famille, avec au centre l'ancien propriétaire.  Déchargement à Thuin.

Les travaux de la traversée jonction se terminent.  Réglage des barres de commande.

 

L’ensemble du peigne de voie a belle allure avec ses anciennes commandes.

Septembre – Octobre: Après d’excellentes Journées du Patrimoine, la saison s’est terminée fin septembre. L’ancien butoir du terminus de la ligne 80 à Maurage est en place.  Les travaux de mise en place des commandes et leviers d’aiguillage se poursuivent.  Réglage du contre-poids de l’aiguillage mixte voie normale-voie métrique.  Transport des commandes.  Soudure de commandes.   Peinture.  L’ensemble du peigne de voie a belle allure avec ses anciennes commandes.

 

Remise en état des anciennes machines à imprimer les abonnements, de marque National  (SNCV Mons)

 

Travail de grattage des peintures de la remorque mixte A2121.

Départ du train à marchandises.

14 et 15 août 2004: Le Centre de Découverte du Chemin de Fer Vicinal, récemment inauguré, a accueilli un nombreux public. De nombreux convois ont été mis en service, afin de permettre de goûter à différents aspects du tram vicinal. Les collections historiques,  la borne multimédia de documentation vicinale et des visites guidées permettent à tous de découvrir le vicinal.  Bref, le programme réussi de toute une journée passée au grand air, et de l’action à tout moment. Départ du train à marchandises.   L’autorail ART300 et ses wagons.   La motrice 9515 à Thuin (Ville Basse).   L’Autorail AR 86 et la remorque mixte A.2121 à Thuin (Ville Basse).  L’autorail AR 86 au pont sur la Sambre.  Le nouveau pont est en cours de construction, sa mise en place est prévue cette année encore.

Le ruban est coupé !

15 juin 2004: Le Centre de Découverte est inauguré. Le Président de l’ASVi prononce le discours inaugural.   Une foule nombreuse et joyeuse est présente.   Le ruban est coupé par les représentants de la Ville de Thuin, suivi par la commune de Lobbes, nos membres, le MET, le TEC, la SRWT, les associations-sœurs, la presse, et deux chaînes télévisées.

 

14 juin : Derniers préparatifs.   Essais de la borne multimédia.  Deux mille photos et cartes postales vicinales peuvent être sélectionnées suivant divers critères : commune, province, photographe, année, type de matériel.  La plus grande partie de ces documents pourront être imprimés, à la demande par les visiteurs du Centre de Découverte.

Signature du bon de commande du nouveau pont sur la Sambre.

8 juin 2004:  le Ministre Daerden signe le bon de commande du nouveau pont sur la Sambre. Ce pont sera construit cette année encore. Photo de famille: l’ancien pont, le tram, le Ministre, les représentants des communes de Lobbes, Thuin, le MET, le bureau d’études Aries et le conseil d’administration de l’ASVi.  Le Ministre dévoile un panneau de commémoration.   La maquette du pont, sur place.   Plan 1.   Plan 2.   Plan 3.

 

8 juin : derniers travaux de pavage. On sera prêt, juste à temps !

 

5 juin : le petit quai a reçu une barrière typique. Notez la lettre V pour Vicinal, et le B pour Buurtspoorwegen.   Les travaux de voies sont quasiment terminés.  La scénographie se complète.

AR86 et ART300 se croisent au nouveau d'embarquement.

15 mai 2004: assemblée générale de l’ASVi, présentation de l’AR86 et des réalisations de l’association.   Première utilisation du bar-accueil du Centre par les membres effectifs.

 

8 mai : Arrivée d’un locotracteur Moës à voie de 60 et chargement sur le wagon plat A.3504.

 

Avril-mai : poursuite des travaux de voie. Bourreuse en action.   Tirefonnage.   Le nouveau quai.   Ensemble des voies. Poursuite des travaux de scénographie:  Arrêt du tram.   Espace d’accueil.   Vitrine.   Phare de loco à vapeur.

 

21 avril : La ligne aérienne a été arrachée par une grue.   Remise en service avec l’aide du TEC le 7 mai.

Mise en place de la scénographie.

14 avril 2004: Mise en place de la scénographie (1)    (2)   (3).    Travaux de voies (1)   (2)   (3)

 

23 et 28 mars: L’aiguillage mixte voie normale est en place.   L’évitement en cours de pose (1)   (2)

 

14 mars: après les dernières interruptions dues au gel et à la neige, les travaux de la voie ont repris. Un grand merci aux bénévoles (Bernard, Jean-Marie, Roland, Georges et Philippe) et aux entreprises Baix, qui oeuvrent malgré le froid.

La traversée-jonction double est en place, et formera une courbe d’évitement.  L’aiguillage mixte voie normale – voie métrique est en cours d’assemblage.  L’aiguillage - amorce d’évitement côté Thuillies est quasiment terminé.  Préparation de plaques d’appui de récupération (ex réseau de Bruxelles)

 

7 mars 2004: le montage de la scénographie bat son plein. Pierre poursuit la réparation du paravent de la motrice A.9385 (version 2).  Le montage d’un réseau de modèle réduit vicinal, réalisé par Robert Petch est en cours, avec l’aide de Don Sibley et Eric Binamé (1)   Idem (2)   Idem (3)

 

23 février 2004:  les derniers travaux de voies du Centre de Découverte sont entamés.

Construction de l'aiguillage d'évitement 1,  2  et 3.  La traversée-jonction double de La Roue (Bruxelles) est prête pour la pose.  Préparation des leviers de commande.   Dessin : en combinaison avec un aiguillage mixte voie normale/métrique les voies 1 et 4 du Centre de Découverte sont connectées. Un évitement et une voie de garage sont également construits.

 

25 octobre 2003: La motrice Standard bois à caisse étroite 9984 (numéro d’origine) a été transférée de Thuillies à Thuin.  Motorisée par la SNCV en 1932, au départ de la remorque 19165, qui fut construite par les ateliers de Braine le Comte (Adjudication du 09/04/1929), la motrice 9984 appartient à la série 9977-9985. La 9984 a été re-numérotée 9729 dans les années 1950, dans le cadre de la construction des motrices S. Cette motrice a principalement circulé dans les Flandres et fut transférée de Courtrai à Ostende en 1963.  (photo Mr Azarkadon)  Ensuite préservée par l’ASVi, elle fut remise en état mécanique et électrique à Jumet, transférée par rail à Trazegnies, puis par camion à Thuillies.

 

La motrice type N 10480 au départ de Thuillies, samedi dernier.  La motrice type N est un des plus longs véhicules à transporter, remarquez le porte à faux.  A l’arrivée à Thuin, les nouveaux pensionnaires se croisent avant de gagner l’atelier.

 

9 octobre 2003:  La remorque 19666 a été transférée de Knokke à Thuin.  A l’origine, ce véhicule était la motrice 9729, qui appartient à la première série de Standard à caisse large, destinées à la ligne de la Côte, matricules  9729-9731, construites en 1930 par Familleureux. Adjudication du 15/10/1928. Démotorisée dans les années ’50, elle devient la remorque 19666.

 

Avec la motrice Standard bois 9984 (caisse étroite), la Standard métal 10308, l’Eugies 10284, nous avons l’unique opportunité de montrer l’évolution de la motrice vicinale Standard, grâce à quatre variations typiques de véhicules.   Presque sur les voies de Thuin !   (idem)     Photos : Y.L. Hansart et R. Dussart-Desart

17 septembre 2003: Le bâtiment principal du “Centre de Découverte” est terminé. Tous les équipements sont prêts. La scénographie sera montée cet hiver. L’inauguration est prévue pendant le mois d’avril 2004.  Le dernier travail : le pavage du croisement de Courcelles (Trieux), où les lignes 80, 57, 61, 63 et 64 se croisaient.

20 septembre: La traversée-jonction de l'ancien dépôt SNCV de La Roue (Bruxelles) est en cours de réfection.  En combinaison avec un aiguillage mixte voie normale/métrique, cette pièce de voie permettra de raccorder les voies 1 et 4 du Centre de Découverte.  Les travaux de voies sont prévus pour la fin 2003/début 2004.28 juin 2003: Une journée spéciale réservée aux membres de l’ASVi a été bercée par un soleil radieux. La journée commença par des manœuvres de l'autorail ART 300, ici avec la remorque à bogies A.1853.  La motrice Standard 10308, la PCC 10409 et la deux essieux A.9515 firent de nombreux trajets de Thuin aux confins de Lobbes. La locomotive HL 303 était exposée avec deux wagons.  L'autorail AR86 était également exposé et circula l'après-midi.

21 juin: L'autorail AR86 a été transféré à Thuin. Voici la dernière photo prise à Liège.

31 Mai: Les voies intérieures du musée sont terminées, ainsi que l'amorce du peigne de voies côté Lobbes.  L'ancien croisement de Courcelles Trieux est positionné à l'intérieur du musée. A l'arrière plan le local d'accueil surmonté de la mezzanine panoramique.

17 Mai:  Une partie du croisement de Courcelles Trieux sera exposée dans le nouveau musée. Cette pièce est nettoyée par un bénévole de l'ASVi.  Ce dur labeur se passe au son de la musique de la fête Saint Roch (Film de 0,7 Mbits !).   La construction du musée progresse comme prévu:  les murs du local d'accueil sont en place et les sols sont préparés.

10 Mai: Début de construction du local d'accueil.  Une mezzanine permettra de découvrir une vue panoramique du musée.

10 mai 2003:  Le premier essai de notre sous-station de traction électrique est couronné de succès. Le 600 Volts est de nouveau en service, après 6 années d’interruption ! !   La motrice 9515 fut la première à tester la sous-station.  Film de la mise au fil du pantographe de la motrice 9515.(! 1 MB)   Film des premiers tours de roues de la motrice 9515.(! 1 MB)  La seconde motrice testée fut la Standard 10308.   Film des essais de la 10308. (! 1 MB)   Ensuite ce fut le tour de la PCC.

Circulations : Pas de circulation le 18 mai pour cause de fête Saint Roch à Thuin. Circulation en autorail le 25 mai. Les premières circulations en traction électrique sont programmées pour le 1er juin, sous réserve d’une dernière visite de la SRWT.

9 mai:  Transfert du fourgon-moteur 9963  et  de la remorque 19151 de Thuillies à Gosselies.

4 mai:  Transfert des remorques S 9309 et 19405 de Gosselies à Anderlues.  Transfert des PCC 10409, motrices à 2 essieux 9888 et 9924 d’Anderlues vers Thuin.

2 mai:  Transfert des wagons 7801 et 14849 vers Thuin.

24 avril : Raccordement du 10.500 Volts à la sous-station.

23 avril: Vue de la préparation des sols du musée, avec la remorque 2121 et l'Eugies 10284 en arrière-plan.

19 avril:  Transfert du wagon tri-bissel 8168 de Schepdael à Thuin.  Transfert du wagon à bogies 8158 de Thuillies à Thuin.

12 avril: Le fil de ligne aérienne est mis en place sur la voie 2 de l'atelier.  Le train de service est composé de l'ART 300, la remorque-échelle et de la motrice 9515.   Le dépôt de Thuillies est maintenant complètement nettoyé de ses décombres.    Déménagement de roues de Thuillies à Thuin.

29 mars 2003:  Transfert par camion de la motrice 10284 type Eugies vers Thuin.    A l'air libre pour la première fois depuis 11 ans de remisage !   La première roue sur la rampe de chargement.   Le chargement est en cours.   Sur la remorque routière.    Arrivée à Thuin, au milieu du trafic de la rue de la Couture.    Manœuvres avec l'autorail ART300.   Au passage à niveau.   En route vers le musée.   Prête pour le nettoyage.   Avec un nettoyeur sur l'Eugies, à côté de la 9515.   Film 1 : Gozée.   Film 2 : Descente de la remorque routière.   Film 3 : En route vers le musée !

26 mars: Nouveaux progrès de la restauration de l'AR 86.   Vue frontale.   Travail sur les portes.   Adaptation de la porte d'accès au moteur.   Réglage du support de fanal.   Travail sur le tableau de bord.   Adaptation du support de phare.

15 mars:  Les nouvelles voies ont été testées avec le lourd autorail ART300.   Un aiguillage requiert encore en réglage.  Recharge d'une lame d'aiguillage.  Les deux voies centrales sont raccordées, vue intérieure du musée.

11 mars :  Le raccordement du Centre de Découverte est maintenant terminé ! 

Entre le 6 février et le 11 mars: Le 6 février, préparation des voies de raccordement.  Le 6 mars, vue d’ensemble du peigne.  L’aiguillage de distribution.  Ballastage des voies en cours de pose.  Le samedi 8 mars, bénévoles procèdent à un premier réglage des lames d’aiguillage. 

8 février:  Le chargement du fourgon 2354 est préparé à Gosselies.   Sur l'autoroute vers Thuin (photo).  Sur l'autoroute vers Thuin (film 780 KB !!).  Manœuvres à Thuin.  Le premier véhicule est à présent dans le Centre de Découverte du Chemin de Fer Vicinal !!!!  L’ensemble des opérations du 2354 démarra à 8h00 et se termina à 12h45.
La même histoire pour la remorque mixte 212:  Chargement du tram à Gosselies.  Vers les voies de Thuin !  Deux trams à présent dans le musée !  Ce lourd travail fut terminé à 16h30, le bon moment pour un petit verre de fête!

6 février: Préparation des voies de connection vers le musée.

Janvier 2003:  Les travaux de restauration de l'AR 86  progressent  !  Après une reconstruction complète, l’AR 86 ressemble de nouveau à un tram.  L'AR 86 sera le seul autorail en état original, comme dans les années 30.  Le châssis sera apparent, le ballast enlevé, le toit muni de plaques de destination, etc.

Photos :  Voici l'ART 300 à Lobbes (Moulinia)  Le même autorail et la remorque mixte 2026 à Thuin (musée)  Un train de marchandises à Thuin (1)  Un train de marchandises à Thuin (2)

12 décembre 2002: Décision du Gouvernement wallon d’attribuer la seconde tranche de subsides FEDER et régionaux du CGT permettant de terminer le Centre de Découverte du Chemin de Fer Vicinal: travaux intérieurs, sols, accueil, toilettes, mezzanine d’exposition, scénographie, aménagement paysager. Montant du subside: 591.251€. La quote-part de notre asbl s’élève à 65.595€. Les travaux intérieurs s’étaleraient de mars à juin 2003. La scénographie fin 2003 et l’inauguration au printemps 2004.

11 décembre: Pose des voies qui relieront le Centre de Découverte à la ligne principale (Thuin Ouest, côté Thuillies).

27 novembre: Divers équipements de voies ont été sauvés au dépôt d'Anderlues.  Les derniers rails de 32 kilos/mètre (destinés à la ligne principale), un stock de rails Vignole (+/- 40 kilos/mètre pour la construction du raccordement avant du Centre de Découverte), des rails à gorge NP4 droits et cintrés (nécessaires pour le raccordement arrière du Centre de Découverte), quatre anciens avaloirs, six ensembles de départs d'aiguillages et cœurs Vignole 50 kilo/mètre, quasi-neufs,  Une partie de cet équipement nous a été donné par la SRWT, le reste a été acheté au TEC à très bas prix. Merci encore à ces deux sociétés.

23 Novembre: Une visite nostalgique à la remorque A1947.  Des pièces de cette remorque servirent à la restauration de la A.1936 en 1984-5.

14 septembre: Les quatre voies du musée sont équipées de rails. Certaines traverses de ces voies proviennent de l’ancienne ligne 80, à Bascoup (Etoile) Le solde est équipé de traverses neuves. Les rails proviennent de la ligne 30 (section entre Morlanwelz (Gare) et le tunnel du tram) Préparation d'un aiguillage (ex-ligne 41, en face du dépôt de Trazegnies)

2 septembre: Installation du transformateur de la sous-station.  Equipements 10.500 Volts et des appareils de mesure.

8 août: Début des poses de voie dans le futur musée.

Restauration de la motrice A.9385-2 : Le numéro 9382 a été découvert sur la voiture. Il est maintenant supposé que la caisse appartienne à la motrice A.9382, avec les portes de la A. 9385.

Vue de la caisse de la motrice, dans les ateliers Lobet.

Vue du truck de la motrice, dans les ateliers Locorem.20 juillet : Connexion mécanique et électrique des nouveaux fils de trolley.

12-13-14 juillet 2002: Installation de la ligne aérienne entre Thuin (rue de la Couture) et le site du musée.  Mille mètres de fil de contact sont livrés le 12 juillet et entièrement placés le 13 et 14 juillet. Vue en bout de ligne.  Vue du haut de la remorque-échelle.  Film 1 ( ! 430 KB à charger).   Film 2 ( ! 794 KB à charger).

6 juillet : La motrice Standard 10308, en route pour des essais de ligne aérienne.

30 juin: transfert de la motrice standard 10308 vers Thuin. Cette motrice servira à l’exploitation électrique aussitôt que possible (sans doute au cours du mois d’août), et remplacera l’autorail ART300.

29 juin: transfert de la motrice PCC vers Anderlues.  La voie de Lobbes (Quatre Chemins) a eu besoin d'un grand nettoyage.   Les armoires d'arrivée 10,500 Volt de la sous-station sont en place.  Re-installation du câble de feeder.

Les travaux de ligne aérienne entre Thuin (Ville Basse) et Anderlues sont terminés !

22 juin : Première utilisation publique du musée en construction, durant les Fêtes de la Musique.

25 mai :  Le musée se complète : les vitres sont en place (vue arrière)   Vue de la façade.

18 mai : Le wagon A8409 reçoit une couche de peinture bien méritée. 

14 mai:  Arrivée à Thuin du wagon intercalaire A.8409. Ce type de wagon était utilisé sur des voies mixtes voie normale/voie métrique. Le A.8409 fut construit en 1905 par Tyberchamps et circula sur les lignes de Clavier. Ensuite il fut affecté au dépôt d’Anderlues.  Il servit à l’occasion de l’arrivée de la motrice PCC 10409.

Fin avril 2002 : Impressionnants progrès de la motrice Manage A.9385, grâce aux talents de la menuiserie Lobet !!

27 avril:  Le câble d'alimentation 600V en cours de préparation (1)  En place (2)  La voiture-échelle rentre au dépôt (3).  Le coffre des voies intérieures du musée est en cours de pose.  Vue des jardins suspendus de Thuin, en face du musée. Des vignobles viennent d'y être plantés.

12 avril :  Arrivée du nouveau transformateur AEG 10.500V / 480 V alternatif de la sous-station.  Installation du transformateur à l’intérieur du bâtiment.  Les nouvelles armoires AEG d’alimentation seront testées et réceptionnées à Dison le 16 avril. Les armoires ex-SNCV de redresseurs (du 480V alternatif vers 600V continu), de sectionneurs et de mesure ont été repeintes le 13 avril. Le courant est pour bientôt !

3 avril :  La toiture du musée est complète !   Vue panoramique.  La fin des travaux est prévue en juin.

 

9 mars :  Les travaux du musée progressent : l’érection des murs a commencé et la toiture est prête à la pose.

 

22 février à 14 H 00 :  Cérémonie de pose de la première pierre, par le Bourgmestre de la Ville de Thuin.   Cet événement a eu lieu en présence des représentants de la Région Wallonne, de la SRWT, de l’ASVi, de la presse, …

 

16-21 février :  Préservation de pièces détachées de 2 baladeuses vicinales et de 5 wagons à Maldegem.  Préservation de vérins « vapeur » et d'outillage de pose de voie.

11 février:   Vue panoramique de la construction du musée et de l'atelier existant.  Les fondations de l'accueil du musée sont prêtes.   Tous les piliers de toiture sont en place.  Trois poutres de toit sont déjà en place.

6 février:  Vue de la motrice SE 9974, en cours de remise en état.

 

30 janvier 2002 :  Les fondations du Centre de Découverte sont terminées. 

3 décembre 2001:  Les premiers travaux de construction du Centre de Découverte du Chemin de Fer Vicinal ont commencé. Il abritera environ 25 tramways. Premiers travaux de fondation à Thuin.  Préparation du site : environ 300 tonnes de rails et aiguillages ont été triés et déplacés.  Le bâtiment comprend un large espace d'exposition, un espace de projection, une scénographie de qualité.   Plan de voies : en violet les nouvelles voies, en rouge les voies existantes.

3 novembre :  Toutes les griffes de ligne aérienne sont en place sur la ligne principale de Thuin (Ouest). Cette ligne aérienne permettra la captation du courant 600V par flèche ou par pantographe. Le fil de contact « flèche » sera équipé de griffes neuves, en bronze coulé, ont été achetées à la firme Kummler & Matter (Suisse) Le second fil de contact sera équipé de griffes SNCV de récupération. Montage de potences.  Le retour du courant est assuré par d’anciens fils de contact, qui sont brasés sur les rails.  Test de la qualité du retour de courant.

7 novembre :  La caisse de la motrice A.9385 a été transférée aux établissements Lobet pour une remise en état complète des boiseries.

 

23 octobre 2001:  En accord avec le MET, la SRWT, la Ville de Thuin et l’ASVi, les études de prolongation du tramway vers Biesmes-sous-Thuin et le partage de l’assiette de la ligne 109 avec un Chemin RAVeL ont été décidés. Le "Bulletin des adjudications" du 23/10/01 comporte un appel à pré-qualification pour :

-étude de faisabilité et projet de réalisation de la section de Ravel de la ligne 109 entre Lobbes et Thuillies.

-étude technique et juridique de faisabilité d'une exploitation simultanée et en sécurité du réseau RAVeL et de la ligne existante de tramway touristique entre Lobbes et Thuin ainsi que de son extension projetée jusqu'à Biesmes-sous-Thuin.

11 septembre :  Livraison à Thuin de deux aiguillages en provenance de Ressaix (ancienne ligne 90).

26 avril :  Arrivée d'un ancien camion-échelle SNCV à Thuin, construit en 1947 par Bovy-Pipe (un constructeur belge de camions) Il reçut d'abord le numéro AE46, puis le  numéro 36336 en 1956, puis le numéro 7641 en 1976 et fut déclassé vers 1981 à Destelbergen. Il a servi à l'entretien des lignes aériennes de tramway, puis à la maintenance de bâtiments SNCV dans la région de Gand. Des camions identiques ont été utilisés à Anvers et Charleroi. Il est complètement restauré et est exposé au musée de Thuin.  A la sortie des ateliers Bovy-Pipe en 1947.  Trouvé à l'état d'épave.  Pendant les travaux de remise en état.  Réglages de la plate-forme mobile.  Essais à Thuin (1).  Essais à Thuin (2)

12 avril :  Nous allons recevoir un subside de 40,5 millions de francs belges, pour la construction du second bâtiment du "Centre  de Découverte du Vicinal à Thuin". Le coût total est estimé à 45 millions BEF (+/- 1,1 millions Euros ou 1 million USD) Le solde de 4,5 millions BEF est à financer par l’ASVi.

Ces subsides "phasing-out FEDER" sont payés par la Région wallonne (22,5 millions) et par la CEE (18 millions) Le solde de 4,5 millions BEF devra être collecté sous forme de dons à l'ASVi et sur base de recettes diverses.

21 février :  Mise à disposition par la SRWT de 2 kilomètres de voies, 6 aiguillages et 54 poteaux de ligne aérienne, en prévision de la construction du deuxième bâtiment du Centre de Découverte du Chemin de fer Vicinal de Thuin et de l'extension de la ligne de tram vers Biesmes-sous-Thuin.

6,7,8 et 10 février 2001 : Comme des modèles réduits, les tramways sont alimentés en courant continu (mais en 600V au lieu de 12V)   Le câble de retour de courant (négatif) est posé.  Préparation du poteau supportant le sectionneur principal d'alimentation en courant (positif) et les signaux-témoins.   Soudure d'une protection du câble.  Erection du poteau. Les armoires redresseur 600V et disjoncteur 600V dans notre sous-station.

13 décembre 2000 :  Préservation de la remorque B660, construite par la S.A. des Ateliers de Godarville, adjugée en 1909 et livrée en 1910 (série B.657-666). Affectée au capital 84 (Turnhout / Merksplaats - Hoogstraeten / St Lenaerts)

Décembre 2000 :   Un redresseur 600V et deux disjoncteurs 600V ont été transférés à Thuin. Ils proviennent de la sous-station de Binche (ex-ligne 90) et serviront à équiper la sous-station de traction électrique. Un stock de pièces de réserve a été constitué en démontant la sous-station de Goegnies (ex-ligne 90), le 2 et 9 décembre.  Coupure du courant haute tension à Goegnies.

Novembre :  La caisse de la motrice SNCV A.9385 a été sauvée. Près de 300 motrices de ce type "Manage" ont été produites et illustrent bien les années 1910-20. Ce véhicule a été construit par Franco-Belge et a été mis en service sur le réseau de Bruxelles le 26 janvier 1911. Elle aurait été plutôt affectée aux lignes urbaines du groupe : d’abord au dépôt de Dilbeek, puis celui de La Roue et enfin, à celui de Grimbergen où, vers 1948, elle fut mise en réserve, bien que munie d’un jeu de plaques G – S – W. Elle y assura des manœuvres et a peut-être été amenée à effectuer des services « voyageurs » occasionnels. Officiellement, elle fut radiée de l’inventaire de la SNCV en novembre 1952. La caisse est en excellente condition.  Il s'agit d'un nouveau type de tramway dans la collection de l'ASVi, jalon manquant entre la plus ancienne motrice entièrement construite en Belgique (A. 9073) et les motrices de la première guerre (A. 9515)  Vue des manutentions.  La motrice est garée chez LOCOREM, prête pour une réhabilitation complète.  Un grand merci à P.E. Brohée qui a organisé cette préservation !

Octobre :  Le gros oeuvre de la sous-station est terminé.  La partie électrique a été commandée à la société AEG le 9 octobre. Tous les poteaux de ligne aérienne ont été plantés à Thuin (Ouest) pour équiper le site.  La pose de la ligne aérienne permettra non seulement d'alimenter en 600V la ligne Thuin-Lobbes Anderlues, indépendamment du réseau TEC, mais également  l'accès des tramways électriques au musée. Coulée du dernier massif de béton.  Plans de la sous-station.

Juillet - août 2000:  Notre wagon-échelle historique, construit par la SNCV sur un châssis de remorque vapeur, est remis en état original pour l'occasion de la pose de la ligne aérienne  (restauration des grilles en fer forgé, peinture en couleur brune).  Divers travaux de réglage des aiguillages ont eu lieu.

Avril :  Les travaux de restauration de l'autorail AR 86 progressent : Après la fabrication de nouveaux axes de roues, une réfection complète de la boîte de vitesse, le réglage du nouveau moteur, la pose d'une nouvelle toiture, la pose des panneaux métalliques est terminée. Voilà le résultat !

Janvier - février 2000 :  Le 14 janvier,  travaux de voies en cours (raccordement de la voie 3 et de garage de Thuin (Ouest).   La voie de garage est terminée le 2 février.

23 octobre 1999 :  Circulation spéciale réservée aux membres de l'ASVi, avec l'ART 300 à Anderlues,  PCC près de la station Piges,  Type SE au tiroir de la station Gilly.

1er octobre à 15 heures :  Inauguration officielle du musée de Thuin (Ouest), par le Ministre Régional des Transports, de la Mobilité et de l'Energie, Monsieur José Daras et le Collège des Echevins de la Ville de Thuin.

18 septembre :  Arrivée de la motrice 9515

Août :  Pose de cales d'arrêt.  Arrivée de la baladeuse 8821. Désherbage du site de Thuin (Ouest)

15 juillet :  Arrivée de la machine à vapeur 303 et de la remorque 1853. 

4 juillet :  Ouverture du musée au public. Vue intérieure du musée. 

26 juin :  Arrivée de la PCCDessin des voies du musée actuel.